Un coeur universel - Regards croisés sur Etty Hillesum

Cécilia Dutter, Salvator, nov. 2013, 183 p.

Quelle figure est plus proche de nous que celle d’Etty Hillesum (1914-1943) ? Par la force de son écriture, par sa générosité, par sa quête affective et spirituelle, cette jeune femme juive néerlandaise nous parle au plus profond. Auteur d’un journal et d’une correspondance tenus de 1941 à 1943 qui ont désormais les faveurs du grand public, elle témoigne, au coeur de la Shoah, d’une inaltérable foi en l’homme, en Dieu et en la beauté de la vie.

Cécilia Dutter, qui lui a consacré une biographie remarquée, revient sur sa personnalité et la singularité de son itinéraire. Elle voit en elle une héroïne moderne qui bouleverse sa sensibilité de femme, de romancière et fait écho à sa foi judéo-chrétienne. Pour élargir son propos, elle invite cinq auteurs de confessions et d’horizons différents à évoquer d’autres aspects d’Etty. Juif, musulman, spécialiste des traditions orientales, psychanalyste et philosophe, chacun s’exprime avec force et sincérité sur son lumineux message d’amour.

Au-delà des frontières, des croyances et des religions, Etty Hillesum ouvre à une spiritualité universelle qui s’adresse au coeur et touche le fond commun de l’âme humaine.