Répondre à l’inquiétude de la famille humaine

Philippe Bordeyne, éd. Bayard 2014, 283 p, 21 €

La constitution pastorale Gaudium et Spes reste une œuvre majeure du concile Vatican II, faisant date dans l’histoire de l’Église. Le plus souvent regardée comme un texte prophétique, elle a aussi été déconsidérée dans certains cercles.
Philippe Bordeyne propose, pour le jubilé de ce document, une étude passionnante sur ses enjeux contemporains, qui demeurent d’une grande actualité pour affronter les nouveaux problèmes du XXIe siècle. Il reprend les grandes articulations anthropologiques et morales du texte, sa contribution spécifique à la doctrine sociale de l’Église : la fragilité humaine, la dignité de la personne humaine et sa vocation sociale la conscience morale et la liberté... Il dégage les intuitions fortes de la constitution et les explique pour notre temps, cinquante ans plus tard : l’Église est dans le monde et du monde, profondément solidaire de son histoire, inséparable de la condition humaine au sein de laquelle, en vivant l’Évangile, elle donne à percevoir les appels de Dieu et la responsabilité de chacun envers la famille humaine.