Quinze questions sur la foi

Mgr Jérôme Beau, Parole et Silence, 2012, 181 p.

« Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. C’est Marie qui a choisi la bonne part ; elle ne lui sera pas enlevée » (Lc 10, 38-42). Très souvent, on interprète ce passage comme une affirmation de la supériorité de la contemplation sur l’action. Il n’en est rien. Jésus invite Marthe à revenir à l’essentiel pour ordonner son action et unifier sa vie sur ce qui est bon. Cette invitation nous rejoint aujourd’hui, nous qui sommes pris dans la trépidation des grandes villes et les soucis de la vie.

Le Collège des Bernardins est par vocation un lieu de paix, et ce depuis le XIIIe siècle. En son sein, l’École Cathédrale offre à ceux qui le désirent la possibilité de « s’arrêter à l’heure du déjeuner » pour réfléchir sur des questions essentielles. L’École Cathédrale a demandé à ses meilleurs enseignants, théologiens et philosophes, de traiter une question en trente minutes, exercice difficile, mais fructueux ! Les « jeudis théologie » n’ont pas l’intention de faire le tour d’une question, mais de donner des pistes et des clefs pour une vie digne de l’homme et de tout homme, utiles pour un travail personnel ou en famille, ou pour des discussions en groupe, dans les paroisses et les mouvements.