Le silence de la parole

Carlo Maria Martini, Parole et Silence, avril 2014, 155 p., 16€

« Te sens-tu de m’accompagner jusqu’à la mort ? »

La question du Cardinal Martini, assailli par la maladie de Parkinson, au jeune prêtre Don Damien Modena, était tout à fait inattendue. La réponse fut cependant immédiate : « Si vous pensez que je suis la bonne personne, oui, Père, même au-delà ». Pendant quatre ans, le jeune prêtre est alors devenu l’ange gardien de l’un des plus grands cardinaux de notre époque. Présence discrète et irremplaçable aux côtés de celui qui refusait d’être un poids pour son entourage, bien que sa maladie ait fini par le conduire à la paralysie, Don Damien devint petit à petit et littéralement la voix du Cardinal pour que ses chuchotements presque inaudibles puissent atteindre le coeur de son auditoire. Pour que celui qui avait toujours été à l’écoute de la souffrance la plus cachée dans l’autre, oubliant la sienne, puisse continuer à apporter le réconfort.

« Un livre d’une extraordinaire richesse humaine et spirituelle. Et aussi d’une beauté littéraire certaine. Don Damiano raconte avec tact le courage et la grande dignité avec lesquels le cardinal a combattu la grave maladie qui, progressivement, a paralysé son corps, jusqu’à le clouer dans un fauteuil roulant, complètement dépendant des autres. Et aussi les peurs et la souffrance face à la douleur et à la mort. Martini était attaché à la vie. "Il nous disait qu’il se trouvait bien ici, qu’il aimait vivre, qu’il avait beaucoup d’amis et qu’il ne voulait pas les quitter". Tant que ses forces le lui ont permis, il a mené une vie normale et sereine. Avec une extrême lucidité, jusqu’au jour de sa mort. »

Don Antonio Sciortino Directeur de Famiglia cristiania