La foi dans la peau

Pierre Favre, éd. Fidélité, 2012, 243 p.

Issu d’une famille chrétienne et aimante, mais bourré de complexes, Pierre va peu à peu dériver vers l’alcool et la drogue. A la mort d’une amie, tuée par une voiture, la vie devient insupportable. Il se marginalise de plus en plus et dort dans sa voiture. Piero (Sapu) intègre plusieurs groupes punks dont le plus célèbre, les Garçons bouchers, lui apporte une certaine notoriété dans les années 1990.

Puis il rencontre Géraldine, l’amour de sa vie, atteinte du sida comme lui. Il la soutient de toutes ses forces, mais quelques années plus tard, elle meurt. Le soir des funérailles, il ouvre machinalement un petit livre de prières chrétiennes qui se trouvait au fond d’une table de chevet. En lisant Adoro te devote (prière de saint Thomas d’Aquin), il perçoit combien ces mots lui sont destinés.

Depuis lors, Piero s’est engagé comme bénévole au Secours Catholique : il écoute et aide ceux qui souffrent, les exclus de la vie dont il se sent si proche.

Un témoignage bouleversant. Un parcours atypique entre crise identitaire, « années punk » et retour à la foi. Un formidable message de courage et d’espoir.