La couple comme nouveau lieu spirituel

Richard Bergeron, Novalis, 2012, 128 pages

Lorsque la tradition catholique parle du couple, c’est habituellement en fonction du sacrement de mariage et de la cellule familiale qu’il forme, conçue comme le signe de l’alliance humano-divine et le sacrement de la relation du Christ avec l’Église. Cette approche considère la valeur spirituelle du couple dans sa qualité de signe et de symbole d’une réalité autre, transcendante.

Mais se peut-il que le couple porte en lui-même sa raison d’être et qu’il puisse tirer son dynamisme spirituel de la relation interpersonnelle qui le structure ?

Puisant dans l’expérience même du couple, dans sa réalité anthropologique, psychosociale et sexuelle, Richard BERGERON définit les repères permettant d’approfondir une spiritualité conjugale pertinente et contemporaine.

Il entend ainsi montrer que le couple, fondé sur l’amour réciproque et le consentement mutuel, impliquant engagement, durée et vie commune est, en soi, un lieu spirituel. Sanctionné ou non par un contrat civil ou religieux, ou par un sacrement, cette union est un espace propice à l’émergence et à la croissance de la vie spirituelle des conjoints. Le couple est ainsi appelé à devenir le lieu de la mise en œuvre quotidienne d’une nouvelle spiritualité laïque.

Théologien et professeur émérite à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal, Richard BERGERON réfléchit sur les façons de redécouvrir une spiritualité authentique dans une société séculière. Il a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages dont les derniers, Renaître à la spiritualité et Et pourquoi pas Jésus ?, cherchent à repenser la spiritualité chrétienne en prenant en compte les exigences de la sécularité et du pluralisme religieux.