L’énigme du mal et l’expérience chrétienne

Gérard Rémy, éditions Médiaspaul, 2012, 536 pages

Il faut beaucoup de science et de courage pour écrire un livre sur le mal, après tant d’autres. Ici l’auteur ne verse ni dans le réquisitoire contre Dieu, ni dans l’apologétique facile. Avec un ton paisible et apaisant, il expose, sur la base d’une vaste documentation, une problématique et des essais d’interprétation.

Le scandale du mal interpelle Dieu et les religions qui s’efforcent toutes d’apporter quelque lumière sur son origine, sa nature, la délivrance possible. L’entreprise de l’auteur peut se résumer avec les mots d’Etty Hillesum : "J’ai essayé de regarder au fond des yeux le Souffrance de l’humanité, je me suis expliquée avec elle... Nombre d’interrogations désespérées ont reçu des réponses, la grande absurdité a fait place à un peu d’ ordre et de cohérence. Une bataille de plus dont je suis sortie dotée d’un supplément de maturité."