L’écologie selon Jésus-Christ

Faulk Van Gaver, Editions l’Homme Nouveau, 2012

Faisant de l’homme le sommet de la Création, le christianisme aurait largement contribué à la dévalorisation de la nature et permit son exploitation. Et pourtant…

L’industrialisation du monde n’est-elle pas contemporaine de sa déchristianisation ? Les diverses révolutions modernes n’ont-elles pas justement émancipé l’homme de son Créateur pour en faire le tyran de la Création ? Par-delà la modernisation, il est temps de renouer l’alliance avec la Création !

Replongeant dans le trésor inouï des grands auteurs chrétiens, de l’Évangile à nos jours, renouant avec l’intuition profonde de saint François d’Assise qui vénérait « soeur notre mère la terre », L’Écologie selon Jésus-
Christ réhabilite l’approche chrétienne de la nature, empreinte d’émerveillement, de respect et de douceur.