Insurrection pascale

Hélène et Jean Bastaire, éditions Salvator, 2012, 144 pages

« Pour que j’apprenne à croire en leur Sauveur il faudrait que les chrétiens aient l’air plus sauvés », disait Nietzsche. Face à cette interpellation si juste, Jean Bastaire reprend, dans les domaines essentiels de la vie actuelle, ce qui caractérise le chrétien.

Si la foi chrétienne s’estompe et se dilue dans l’esprit du siècle, au point de n’en plus paraître qu’un élément respectable, ce n’est pas d’elle qu’il s’agit. Le chrétien se nourrit d’un fait qui, depuis deux mille ans, ne cesse de renverser, retourner, convertir comme lui d’innombrables personnes à travers de multiples cultures. Être chrétien consiste à s’insurger pour créer en soi et autour de soi une vie autre. L’insurgé pascal ne veut pas changer la vie, mais changer de vie, passer d’une vie à une autre de même nature, de même substance, mais d’une orientation radicalement différente. Ainsi, le chrétien peut avoir «  l’air plus sauvé ».

Cliquez ici pour lire l’avis d’un de nos lecteurs sur Insurrection pascale.