François d’Assise l’insoumis de Dieu

Dan Beaurain-Gaël, Fidélité 2012, 419 p.

Le langage poétique de Dan Beaurain-Gaël invite le lecteur à suivre l’itinéraire spirituel de François au fil de courts chapitres, au style alerte et évocateur, véritables mosaïques chatoyantes où, à travers chaque pierre de couleur, se dessine lentement le destin exceptionnel d’une figure d’évangile qui rejoint encore la quête de sens de l’homme d’aujourd’hui.
Je recommande plus particulièrement ce roman historique à tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant et qui désirent découvrir saint François au-delà de quelques clichés tels le loup de Gubbio ou le Cantique des Créatures.
Et chacun, en arrivant au terme de ce parcours, où se mêlent l’histoire et la légende, découvrira qu’il s’agit en fait d’un véritable voyage intérieur où il est convié à un nouvel enfantement de soi-même, à une secrète métamorphose, libéré de sa lourde chrysalide de terre pour déployer ses ailes, comme le papillon, dans la lumière de Dieu. (Michel Hubaut, franciscain, extraits de la préface)