Éros et Agapè, les deux visages de l’amour

Raniero Cantalamessa, EDB mars 2012

Les deux dimensions de l’amour, Éros et Agapè, amour passion, charnel, sensible et amour de don, de service, de charité ont souvent été considérées comme incompatibles, voire comme deux mouvements opposés. Les méditations offertes à la Maison pontificale par le père Raniero Cantalamessa, au cours du Carême 2011, en présence du Saint-Père et des membres de la Curie romaine, montrent comment, au contraire, l’idéal chrétien de l’amour réconcilie en lui ces deux dimensions en les resituant dans leur source et leur unité originelle.
Dans le sillage des deux encycliques de Benoît XVI consacrées au thème de la charité (Deus caritas est et Caritas in veritate), et en se fondant sur le Nouveau Testament, il décrit quelles qualités cet amour doit revêtir pour être un amour "sincère", à savoir sans hypocrisie, mais également "factuel", consistant non seulement en sentiments et paroles, mais en gestes concrets envers les autres, jusqu’à imprégner toutes les relations humaines.