Des théologiens lisent le concile Vatican II : Pour qui ? Pour quoi ?

sous la direction de Laurent Villemin, Bayard 2012, 193 p.

"Le Concile fut, non pas un forum, un congrès ou une assemblée législative, mais bien une œuvre confessante et critique, une œuvre théologique portée par la vie de communion des Pères conciliaires, un événement revendiquant l’inspiration de l’Esprit saint." Thierry-Marie Courau.
Cinquante ans plus tard, quelle fidélité au concile Vatican II ? Le Theologicum, Faculté de théologie et de sciences religieuses de Paris, propose ici de relire la tradition du Concile dont les théologiens sont aujourd’hui les héritiers. Chacun s’interroge, dans sa discipline, sur le renouvellement ouvert dans la continuité par l’événement du Concile : anthropologie, christologie, ecclésiologie, liturgie, morale, œcuménisme, dialogue interreligieux, lecture biblique, transmission de la foi...