Abus sexuels dans l’Eglise, paroles libérées

Karine Lalieux, éditions Luc Pire, 2012, 126 pages

Fin novembre 2010. Suite à des perquisitions, la commission Adriaenssens, constituée par l’Eglise afin de traiter les plaintes de victimes d’abus sexuels commis par des prêtres et des religieux, démissionne. La société doit prendre le relais et le Parlement ses responsabilités. La Chambre décide de créer une commission spéciale sur les abus sexuels dans le cadre d’une relation d’autorité, en particulier au sein de l’Eglise. Elle sera présidée par Karine Lalieux, une députée socialiste précédée d’une réputation de pasionaria laïque. Cette commission va étonner, sa présidente aussi.

Plus de cent dix personnes seront entendues : représentants de victimes, évêques, magistrats, policiers… A force d’écoute, une atmosphère particulière se crée. Elle permettra aux parlementaires de dépasser les clivages politiques et confessionnels. Le travail de la Commission débouchera sur la reconnaissance par l’Eglise de sa responsabilité morale. Le Centre d’arbitrage en matière d’abus sexuels sera créé en février 2012, offrant une issue, tant morale que financière, aux victimes de faits prescrits.

Dans cet ouvrage, Karine Lalieux centre son analyse sur les abus sexuels commis au sein de l’Eglise. Elle dialogue, cette fois dans l’intimité, avec plusieurs personnes dont le témoignage s’est révélé fondamental. Cette démarche lui permet de mettre à l’épreuve ses convictions et de sonder ses émotions. L’auteur témoigne également de sa rencontre en tête-à-tête avec des victimes, qui n’étaient pas auditionnées individuellement par la Commission.

Députée fédérale socialiste depuis mai 2000, Karine Lalieux a dirigé la commission spéciale Abus sexuels, mise sur pied par la Chambre des représentants. Elle est notamment l’auteur ou l’initiatrice de plusieurs lois visant à lutter contre différentes formes de violence ou de discrimination. Son travail est aussi à l’origine de l’adoption de la taxe Tobin, du service bancaire de base, de l’Observatoire des prix.